10 races de chien japonais

Les races de chien japonais sont à la mode mais il en existe plus que celles que l’on voit dans les rues de Paris.

Et …. surprise… dans la liste on trouve des grands chiens élevés pour la chasse , des chiens de taille moyenne qui ont leur petit caractère et même des petits chiens.

AKITA INU

L’Akita Inu ou Akita Ken tire son nom de la province de Akita et était utilisé au 17ème siècle pour garder des propriétés mais également pour la chasse au gros gibier tels que les ours et les cerfs. Réservé à l’élite, aux nobles et à la famille impériale, il est même déclaré “trésor national japonais” en 1931.  Dès 1868 la race est croisée avec le Tosa Inu et le Mastiff afin de rendre la race plus grande et plus puissante. Il a également été utilisé par la suite pour des combats de chiens qui ont été interdits en 1908. 

IL est connu pour sa fidélité envers ses maîtres, mais son éducation demande de la fermeté surtout que c’est un chien qui a de la puissance et les maîtres ne peuvent pas toujours les retenir quand il tire même quand il est peti.  C’est un chien très territorial avec ses congénères, particulièrement les mâles. Il convient donc de le sociabiliser dès son plus jeune âge. Sa socialisation doit également débuter assez tôt pour modérer sa méfiance naturelle envers les étrangers. Ce chien est magnifique mais  convient à des maîtres plutôt expérimentés et disponibles pour parfaire son éducation.

Chien japonais Akita


SHIBA INU

Résultat de recherche d'images pour

Le Shiba Inu est l’un des 1ers chiens japonais que j’ai vu arriver à Paris.   Ses origines remonteraient à près de 2000 ans où ses ancêtres chassaient le petit gibier et les oiseaux dans les régions montagneuses. De 1898 à 1912, la race fut croisée avec des Pointers et de setters anglais  importés au Japon si bien qu’il ne restait presque plus de lignées pure. Ces dernières furent sauvegardées et un standard établi en 1934. En 1937, ce magnifique primitif fut classé “Monument naturel”.

Le Shiba Inu est apprécié parce qu’il ressemble à un petit renard, c’est un chien plutôt indépendant et très proche de ses maîtres. Peu aboyeur, c’est un grand sensible qui se montre méfiant envers les étrangers et territorial avec ses congénères.  Il a son petit caractère et doit être sociabilisé jeune.

LE SPITZ JAPONAIS

Spitz Japonais
Le spitz japonais

. Les origines du Spitz Japonais prêtent à controverse. A-t-il des ancêtres communs avec le Samoyède à qui il ressemble beaucoup, ou avec le grand Spitz Allemand introduit au Japon en 1920?. Ce magnifique chien japonais blanc fut présenté pour la première fois en 1921 à l’exposition de Tokyo. Depuis, sa popularité n’a cessé de croître au Japon et dans le monde entier.

En effet, le Spitz Japonais est un chien très affectueux, intelligent et joyeux. Proche de ses maîtres, il se montre naturellement méfiant avec les étrangers et bon gardien. Son éducation doit être à la fois douce et ferme et sa socialisation précoce.

LE TOSA

Tosa Inu chien japonais

Le Tosa inu est un chien imposant qui tire son nom de la ville de Tosa, région de Shikoku. Ses origines remonteraient au 14ème siècle mais la race actuelle  a été crée de 1868 à 1912 en croisant ainsi des chiens autochtones de Shikoku avec des dogues allemands, des Mastiffs, des Bulldogs et des Braques Allemands. Des croisements avec des Saint Bernard et des Bull Terriers  auraient également eut lieu. Le développement de la race avait pour but d’en faire un chien de combat résistant et impressionnant.

Le Tosa est un chien calme et doux. Très proche de ses maîtres, il se montre affectueux et joueur. Son éducation requiert douceur et cohérence. C’est un chien intelligent qui aime apprendre et faire plaisir à son maître. Protecteur et impressionnant, le Tosa est un excellent chien de garde.

Important : le Tosa est catégorisé en France (en catégorie 2 s’il est inscrit au LOF, en catégorie 1 s’il n’est pas inscrit) plus d’infos sur le site de Wamiz en cliquant ici.

LE KAI

Kai chien japonais

Surnommé “Tora Inu”,  “chien tigre” en japonais , le Kai est l’un des chiens japonais les plus anciens. Originaire du district de Kai d’où il a tiré son nom, ce chien de taille moyenne était utilisé pour la chasse au sanglier et au cerf. La race a été classée “Trésor national japonais” en 1934.a lLe Kai est un chien assez indépendant mais très fidèle à ses maîtres. Il est énergique comme beaucoup de chiens de chasse et requiert donc une famille disponible pour satisfaire ses besoins d’exercice physique. Réservé vis à vis des étrangers, c’est un excellent chien de garde. Bien qu’ayant un caractère assez affirmé, son éducation est facilitée par son intelligence et son aptitude naturelle à l’apprentissage.

LE SHIKOKU KEN

Shikoku Ken

Egalement appelé chien de Kochi ou Kochi Ken, d’après la ville située sur l’île de Shikoku il a principalement été élevé pour la chasse aux sangliers. Ce chien de taille moyenne comportait trois variétés issues de trois régions différentes d’élevage : Awa, Hata et Hongawa. Cette dernière, assez reculée, conserva les lignées les plus pures. Le Shikoku a été déclaré “Monument naturel” en 1937.eAgile, énergique et endurant, le Shikoku est un chasseur émérite. D’ailleurs, il n’est quasiment employé qu’à ce rôle au Japon. C’est également un bon chien de compagnie dont l’énergie déborde.

Si vous êtes séduit par la race il faut garder en tête que ce sont des races habitués à avoir de l’espace pour se dégourdir les pattes voire à travailler et pas des chiens uniquement de compagnie et pas du tout d’appartement.

L’HOKKAIDO KEN

Hokkaido-Ken

L’Hokkaido Ken, aussi appelé Aïnou est un chien japonais de taille moyenne très ancien. Il a été introduit par les Aïnous (une population aborigène vivant dans le Nord du Japon) sur l’île d’Hokkaido il y a plusieurs milliers d’années. L’Hokkaido Ken fut utilisé comme chasseur de gros gibier et notamment d’ours. La race fut déclarée “Monument naturel” en 1937.

Aujourd’hui chien de compagnie très fidèle et adorable, il a des capacités indéniables pour la gardee. Très proche de ses maîtres, il déteste la solitude et a besoin de maîtres disponibles et plutôt sportifs pour combler ses besoins d’exercices physiques. L’Hokkaido Ken a tendance à aboyer beaucoup et se montre méfiant avec les étrangers. Une éducation et une socialisation appropriées permettent de rectifier ces deux seuls “défauts”. 

LE KISHU

Kishu top 10 chien japonais

Autrefois chasseur de cerf, le Kishu est aujourd’hui chasseur de sanglier. Il tient ses origines d’anciens chiens japonais et son nom des régions montagneuses de Kishu. Très populaire au Japon et peu connu dans le reste du monde, il a été classé “Monument naturel” en 1934.

 Chien sportif le Kishu a besoin de beaucoup se dépenser. Digne, fidèle et très affectueux, il a besoin d’un maître disponible qui saura l’éduquer avec douceur et patience. Bien que très alerte et bon gardien, le Kishu est un chien calme qui n’aboie pas à mauvais escient.

L’EPAGNEUL JAPONAIS

Épagneul Japonais

Les origines de l’Epagneul Japonais remontent à 732 où selon certains il aurait été offert par la Chine à l’Empereur du Japon et pour d’autres, par les Coréens et aurait ensuite gagné la Chine et la Corée du Nord. Ce petit chien japonais aux grands yeux craquants fut l’hôte de “luxe” du Palais impérial où il se blottissait sur les genoux des femmes de la haute société. Il gagna ensuite l’Angleterre au 17ème siècle.

Ce petit chien japonais également appelé “Chin” est très doux, gai et parfois espiègle. Proche de ses maîtres, il peut se montrer méfiant envers les étrangers. Intelligent, il aime apprendre et faire plaisir à son maître. Bien appliquées, son éducation et sa socialisation ne posent aucun problème. Peu sportif, il vit très bien en appartement à condition évidemment d’être sorti plusieurs fois par jour.

LE TERRIER JAPONAIS

Terrier Japonais

Le Terrier Japonais est issu de croisements de différentes races dont le Fox-Terrier à poil lisse qui fut importé des Pays-Bas au 17ème siècle, de l’English White Terrier aujourd’hui disparu et de petits chiens d’arrêt autochtones. Utilisé comme ratier et rapporteur de gibier, il fut avant tout un chien de compagnie apprécié des dames de la haute société dans des villes portuaires telles que Kobe et Yokohama. Le développement de la race commença réellement en 1920 et le type définitif fixé en 1930.

Le Terrier Japonais est un chien vif et gai, qui adore se dépenser en jouant. De fait, il est un compagnon de jeu infatigable pour les enfants de la famille. Proche de ses maîtres et très intelligent, il aime apprendre.

SOURCE: Wamiz (avec correction des fautes d’orthographe) https://www.guide-du-chien.com/chien-japonais-top-10/

Advertisements

Marionchan is back

Bienvenue, merci de me suivre sur ce nouveau blog, qui cherche encore son identité. Après tout ce temps sur mon ancien blog je m’étais attachée à mon thème et en une seule manip il a disparu. C’est un nouveau challenge, trouver une nouvelle identité visuelle pour que vous trouviez à la fois les articles, les liens, les images et afin de continuer de vous parler du Japon!

Une maison de Kyoto … sur roues

Ce train est une œuvre d’art, un exemple d’architecture japonaise qui roule. J’ai voyagé de le prendre!

Il y a même un petit jardin zen, c’est trognon!

Le Kyo-train GARAKU est un train touristique qui sera mis en service à partir de mars 2019 entre Osaka Umeda et Kyoto Kawaramachi. Le concept du train est celui d’une “japanese modern Kyomachiya” c’est à dire d’une maison traditionnelle en bois de Kyoto avant les années 1950, une machiya. Selon les architectes les 5 sens du voyageurs seront sollicités par la décoration de ce train.

Chacun des six wagons aura son propre thème lié aux saisons. (petite pause, je suis déjà conquise, comme on dit en anglais “shut up and take my money”). Le but est que les voyageurs ressentent le changement des saisons à Kyoto. Voici les thèmes  

voiture 1: l’automne (aki) avec les feuilles d’érable

voiture 2: l’hiver (fuyu) le bambou

voiture 3: le printemps (haru) avec les feuilles de cerisier (sakura)

voiture 4: l’été avec le hollyhock

voiture 5 et 6: les micro saisons avec le début de l’automne les plantes de miscanthus (susuki grass) et le début du printemps avec les fleurs de prunier. 

Résultat de recherche d'images pour
miscanthus, herbe à éléphants ou susuki grass

Tout ça pour juste 400 yen comme un train normal de Umeda à Kawaramachi.

En attendant 2019 le kyo-train circule déjà et il est assez beau

Kyo-train

Comme le kyo-train est un train touristique les annonces sont faites en anglais, chinois et coréen.

source: https://grapee.jp/en/107462

Un nouvel anime de Makoto Shinkai sortira en juillet 2019

Le 19 juillet 2019 pour être précise ! Makoto Shinkai est le réalisateur de “Kimi No Na Wa” (your name).

Le sujet est une jeune fille qui a le pouvoir d’arrêter la pluie et de rendre le ciel bleu d’où le titre “tenki no Ko” ( weathering with you en anglais) la fille du temps serait un peu bizarre en français à cause du double sens de temps (remonter le temps) et temps ( météo) qui est le de sens de 天気 tenki.

Entretenir les tombes: haka jimai

“Haka Jimai” est devenu un mot clef au Japon cette année. Il fait référence à l’entretien des tombes (墓, haka) dans les temples bouddhistes au Japon.

Résultat de recherche d'images pour "haka japanese"

 “Haka Jimai” a le sens de  “closing graves at temples” devoir “fermer” la tombe de ses proches car cela devient de plus en plus difficiles pour entretenir ces tombes.  De plus en plus de japonais habitent dans des villes ou même des régions qui sont éloignées des tombes ancestrales d’ou la vogue des cérémonies virtuelles par exemple.

Le louvre d’Abu Dhabi lance Manga Lab.

Manga lab est un espace dédié aux mangas afin d’accompagner son expo “affinités japonaises: vers le décor moderne”…

« Affinités japonaises, vers le décor moderne » s’inscrit dans la volonté du Louvre Abu Dhabi de souligner les échanges culturels entre l’est et l’ouest et de former le public en lui expliquant les grandes ruptures qui ont mené à l’émergence de l’art contemporain à travers une exposition sur les avant-gardes proposée à chaque automne, au moment où l’Art fair d’Abu Dabi réunit la création du 21e siècle.”

La modernité, leur site internet, qui n’est pas du tout pratique en manque un peu..quant au site du Louvre il est terriblement vieillot….

source https://www.louvreabudhabi.ae/fr/art/exhibitions/japanese-connections

Nausicaä adapté en pièce de kabuki

C’est Nausicaa de la vallée du vent ( Kaze No Tani No Nausicaa) qui va bientôt devenir une pièce de Kabuki.. ça va être un sacré tour de force! On attend les omu avec impatience!

Résultat de recherche d'images pour "nausicaa anime omu"

Nausicaä sera jouée par Kikunosuke Onoe (V) et Kushana par Shichinosuke Nakamura (II). Je vous rappelle que dans le kabuki il n’y a que des acteurs pas d’actrices.

La pièce sera jouée au Japon dès le mois de décembre.

Résultat de recherche d'images pour "nausicaa anime"

Le kanji choisi pour résumer l’année 2018 est …

Ce n’est pas un Kanji très joyeux qui a été choisi cette année mais je crois qu’il exprime bien la situation en France également puisque c’est …


災 (sai), meaning disaster or misfortune

災 “sai” ce qui veut dire désastre ou malchance. Comme chaque année c’est à l’issu d’un vote que ce kanji, qui doit représenter la vision qu’ont les japonais de cette année 2018, a été choisi. Les désastres comme des typhons, un tremblement de terre, la vague de chaleur de l’été dernier qui a causé de nombreux morts mais également des scandales touchant la société japonaise expliquent ce choix.

Le prêtre en chef du temple Kiyomizu à Tokyo a calligraphié le kanji ce mercredi.

Le 2ème kanji à recevoir le plus de vote était 平 “hei” qui signifie “la paix”.  J’espère que ce sera la choix de l’année 2019.